Notre équipe au Maroc

Sylvia Lopez-Ekra

Sylvia Lopez-Ekra

RCO
Coordinatrice résidente des Nations Unies au Maroc
 
 
Mme. Sylvia Lopez-Ekra, de la Côte d’Ivoire, est Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Maroc, depuis le 12 aout 2020.

Mme Lopez-Ekra apporte à ce poste plusieurs années d'expérience dans le travail de développement, dont 18 années au service de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Dans le cadre de sa dernière affectation, elle a été en poste à Accra en tant que cheffe de mission et représentante du pays pour les bureaux de l'OIM au Ghana, au Bénin et au Togo.

Auparavant, Mme Lopez-Ekra a été Coordonnatrice résidente des Nations Unies par intérim au Ghana et a également travaillé au siège de l'OIM, à Genève, où elle a dirigé le groupe de coordination pour les questions de genre, après avoir été cheffe de projet dans le cadre des programmes d'autonomisation et de génération de revenus élaborés à l’intention des femmes victimes des conflits en République démocratique du Congo, en Guinée et au Rwanda.
Mme Lopez-Ekra est titulaire d'une maîtrise en droit et administration publics, avec mention, de l'Université Panthéon-Sorbonne à Paris, en France
JeanSenahoun

Jean Senahoun

FAO
Représentant de la FAO au Maroc
 
 
M. Jean Senahoun est depuis le 10 février 2022 le Représentant de la FAO au Maroc. Titulaire d’un doctorat en économie agricole de l’Université de Hohenheim de Stuttgart en Allemagne ; d’une Maîtrise en économie agricole et d’une Licence en science agronomiques de l’Université du Bénin, la carrière de M. Senahoun s’étend sur plus de deux décennies au service de l’analyse des politiques relatives à l’agriculture et au développement économique, de la gestion des programmes et des relations multilatérales.
Il a rejoint la FAO en 2000 en tant qu’Économiste pour la Division de l’économie agroalimentaire (ESA) à Cotonou au Bénin où il s’est distingué par son expertise dans l’amélioration des processus décisionnels sur les questions de sécurité alimentaire et de nutrition, de résilience, d’agriculture intelligente face au climat ainsi que les questions d’agro-industrie et de transformation rurale.
En 2001, il a rejoint le siège de la FAO à Rome comme Consultant et en 2002, il a occupé le poste d’Économiste au sein de la Division des marchés et du commerce (EST). En 2017, il est devenu Économiste principal au Bureau régional de la FAO pour l’Afrique (RAF) à Accra, au Ghana.

Zuzana Schwidrowski

Zuzana Brixiova Schwidrowski

CEA
Directrice du Bureau de la CEA pour l'Afrique du Nord
Nommée directrice du Bureau pour l'Afrique du Nord de la Commission Economique pour l’Afrique des Nations unies (uneca.org), le 21 août 2021, Zuzana Brixiova Schwidrowski a plus de 20 ans d'expérience dans le domaine du développement économique. Son expertise est reconnue dans le domaine du développement économique, et particulièrement par rapport à des thèmes tels que l’impact de la dette publique sur les marchés émergents, le développement et la mise en œuvre de politiques économiques et de réformes structurelles dans les pays à faible revenu, l’entrepreneuriat et la croissance inclusive, les problématiques de la taxation ou encore l’économie du savoir et la croissance.

Avant de rejoindre la CEA, Zuzana Brixiova Schwidrowski a été directrice de Scope Ratings, Public Sector et Sovereign Ratings (2021), vice-présidente et analyste principale chez Moody's Investors Service (2015-2018) et conseillère de l'économiste en chef et vice-présidente de la Banque Africaine de Développement (2013-2015). Elle a également occupé plusieurs postes auprès du PNUD, de l’OCDE et du FMI ainsi que des postes universitaires et de recherche, en République tchèque, en Afrique du Sud et auprès de l’OIT.

Zuzana Brixiova Schwidrowski est titulaire d'un Ph.D en économie de l'Université du Minnesota (1996) et d'un B.A en finance de l'Université d'économie de Prague (1988).
Abdellatif Bouazza

Abdellatif BOUAZZA

ONU-HABITAT
Chef du Bureau d’ONU-Habitat au Maroc
Abdellatif BOUAZZA, est Chef du Bureau d’ONU-Habitat au Maroc depuis septembre 2021. Il a été Professeur d’économie et de développement social à l’Université Mohammed V de Rabat depuis 1999 et à l’Université Abdelmalek Essadi de Tanger entre 1995 et 1999.
Mr.BOUAZZA a aussi occupé, entre 2006 et 2016, respectivement les fonctions de Directeur du Développement Social au Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et du Développement Social (2006-2014) , et Directeur de l’Agence de Développement Social (ADS).
Carlos Alexandre Reis

Carlos Alexandre Reis

UNOCT
Chef du bureau de l’UNOCT à Rabat
 
Carlos Alexandre Reis est un juriste de formation, dont la carrière a débuté en tant que juge, pendant plus de dix ans. Il a ensuite travaillé pour le gouvernement cap-verdien, agissant en tant que directeur national de la police judiciaire pendant plusieurs années, où il a développé une vaste expérience de la coopération internationale avec les forces de l'ordre et les services de renseignement, avec un accent particulier sur le crime organisé transnational et le contreterrorisme.

Au cours de cette période, Carlos Alexandre Reis a également mené un programme exhaustif de renforcement des capacités, y compris dans certains cas, pour des opérations conjointes avec d'autres agences nationales chargées de l'application des lois, avec le soutien des pays de l'UE, des États-Unis et de l'ONU.

Au cours des 6 dernières années avant de rejoindre l'UNOCT, Carlos Alexandre Reis a occupé le poste de conseiller à la sécurité nationale pour le gouvernement capverdien.
Cheikh Touré

Cheikh Tidiane Toure

UNCCD
Représentant de l’Unité de coordination régionale de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification (CNULD)
Monsieur Cheikh Tidiane Toure, de nationalité mauritanienne, occupe la fonction de Représentant de l’Unité de coordination régionale de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification (CNULD) pour l’Afrique, depuis janvier 2021, à Rabat qui abrite le siège régional pour le continent.
M. Touré apporte une longue expérience dans les domaines de la coopération internationale dans les opérations de la paix en Afrique, de la bonne gouvernance et de la communication institutionnelle au sein du Système des Nations Unies et dans d’autres organisations internationales.
M. Touré est titulaire d’un diplôme d’études approfondies en Histoire politiques et d’un Diplôme d’études diplomatiques supérieures de 3e cycle obtenu au CEDS de Paris.
Edward Christow Resident reprensentative UNDP

Edward Christow

PNUD
Représentant résident
Avant sa nomination au Maroc, M. Edward Christow était Représentant résident a.i. au Koweït. Auparavant, il a travaillé pour le Bureau régional des États arabes en Jordanie en tant que Directeur principal adjoint et Chef d'équipe et au Yémen en tant que Chef d'équipe Gouvernance puis Chef de programme. Avant de rejoindre le PNUD, M. Christow a travaillé dans le secteur privé ainsi que dans un nombre d'organisations non gouvernementales notamment Relationships Foundation International, Amnesty International et le CICR. Christow est titulaire d'un PhD en relations internationales de l'Université de Cambridge.
UNIC Rabat

Fethi Debbabi

CINU
Directeur
 
 
M. Fethi Debbabi a été nommé, par le Secrétaire Général de l'ONU, Directeur du Centre d'Information des Nations Unies au Maroc le 13 Juin 2019 ; poste qu'il avait occupé depuis juin 2016 par intérim. Entre 2007 et 2016, M.Debbabi avait occupé les positions de Directeur adjoint et Directeur a.i du Centre d’Information de l'ONU au Caire, Egypte.
Avant d’intégrer l’ONU en 2007, M. Debbabi était Coordonnateur de la Communication et des Relations Extérieures à l’Observatoire du Sahara et du Sahel-OSS de 1999 à 2007. Il a également a occupé les fonctions de Conseiller auprès de Ministres de l’Environnement en Tunisie entre 1992 à 1999. Entre1990 à 1992, il a été journaliste à Radio Monastir. M.Debbabi est titulaire d’une maîtrise en journalisme et d’un Master en Sciences de l’Information.

Kamal Alami UNAIDS country director

Kamal Alami

ONUSIDA
Directeur pays
Directeur pays d'ONUSIDA depuis juin 2013, Kamal Alami a rejoint l'organisation en octobre 2003 en qualité d’Administrateur de pogramme. Avant cela, il a occupé le poste de Responsable du Programme national de lutte contre le VIH/sida du Ministère de la santé de 1998 à 2003. Entre 1990 et 1996, il a occupé plusieurs postes de responsabilité au Ministère de la santé, notamment en tant que Coordonnateur de l'Unité de gestion de projets et de Chef du service de la planification. Il a également exercé en qualité d’enseignant à l'École nationale de santé publique et pratiqué en tant que médecin entre 1983 et 1990. Dr Alami est diplômé de la faculté de médecine de Rabat, où il a également acquis une spécialité en santé publique.
Karim Hendili chargé du bureau UNESCO

Karim Hendili

UNESCO
Directeur par intérim.
 
Karim Hendili, est architecte DPLG et titulaire d’un master en sauvegarde du patrimoine urbain et architectural. Il travaille à l’UNESCO depuis 2002, d’abord à l’Unité des Etats arabes du Centre du patrimoine mondial (Siège de l’UNESCO), jusqu’à 2007, puis à Bahreïn de 2008 à 2011. En 2012, il retourne au Centre du patrimoine mondial où il travaille en particulier sur les initiatives visant au renforcement des capacités sur les principes et mécanismes de la Convention du patrimoine mondial ainsi que sur la sauvegarde du patrimoine culturel dans les pays en situation de conflit (Iraq, Libye, Syrie et Yémen). Il est également le coordonnateur du programme des Villes du patrimoine mondial dans le cadre duquel il est chargé du développement et de la mise en œuvre de la Recommandation de l’UNESCO concernant le paysage urbain historique (2011). Depuis 2017, Karim Hendili est responsable du programme Culture au bureau de l’UNESCO pour le Maghreb. En septembre 2020, il rejoint le cabinet de la Directrice générale de l’UNESCO comme point focal pour la culture au sein l’équipe chargée du lancement de l’initiative « Li Beirut », qui vise notamment à contribuer à la sauvegarde du patrimoine et au relèvement de la culture dans la capitale libanaise, suite aux explosions du 4 août 2020. Sa mission achevée en décembre 2020, il réintègre le bureau de l’UNESCO pour le Maghreb.
Laura Palatini

Laura Palatini

OIM
Cheffe de Mission
Avant sa prise de fonction en tant que Cheffe de Mission de l’OIM Maroc en août 2021, Mme Palatini était Cheffe Mission de l’OIM en Belgique et au Luxembourg depuis 2016.
Avant cela, de 2003 jusqu’à 2016, après avoir rejoint l’OIM en Egypte, Mme Palatini a accumulé une expérience significative dans les domaines de la protection, des interventions d’assistances humanitaires dans plusieurs contextes de crises ainsi que dans la stabilisation des communautés. Elle a été, pendant cette période, Cheffe de projet au Soudan pour le support aux déplacé-e-s et a géré le sous bureau de l’OIM au Darfour du Sud et en Timor-Leste dans le contexte de déplacements internes.
En 2010, Mme Palatini a été chargé de la gestion du sous-bureau et les interventions de l’OIM dans la région du Punjab, au Pakistan, lors de la crise liée aux inondations. Elle a également géré deux projets en Mauritanie pour les aspects liés à l’immigration et la gestion des frontières ainsi que la stabilisation des communautés hôtes autour des camps de refugié-e-s maliens en Mauritanie.
Mme Palatini est titulaire d’une Maitrise en Langues et civilisations orientales de l’Université l’Orientale de Naples (IUO). »

Leila Rhiwi

Leila Rhiwi

ONU Femmes
Représentante du Bureau Multi-pays Maroc
 
Mme Leila Rhiwi a rejoint ONU Femmes en 2005 et a assuré le développement, la supervision et le suivi des programmes du Bureau Multi-pays (Maroc, Algérie, Tunisie).
Avant d’intégrer le Système des Nations Unies, Mme Rhiwi a été en charge de la coordination auprès de la présidence de l’Instance Equité et Réconciliation et a enseigné la communication pendant plus de 15 ans à l’Ecole Mohammedia des Ingénieurs. Durant son parcours militant, Mme Rhiwi a joué un rôle important dans la promotion des droits des femmes, de la lutte contre les violences fondées sur le genre, de la participation politique des femmes et de leur rôle dans la construction de la paix.
Luis Mora UNFPA representative

Luis Mora

FNUAP
Représentant résident
Avant sa nomination au Maroc, M. Luis Mora assurait la responsabilité de Chef du Département « Genre, droits de l'homme et culture » au siège de l’UNFPA à New York. Il a auparavant travaillé pour l’UNFPA pour l’Amérique latine et les Caraïbes où il a occupé les positions de Directeur régional adjoint, coordonnateur du Fonds Global Espagne-UNFPA, conseiller senior de programme et conseiller régional UNFPA/UNIFEM sur le Ggenre et le développement. Il a également été spécialiste genre à l'Initiative mondiale PNUD/UNIFEM pour l'intégration de la dimension du genre dans le système des Nations Unies, ainsi que Chef du Département de l'information et de la communication du Bureau du PNUD en Haïti et celui du HCR au Cameroun.
Représentatnt du HCR

M. François Reybet-Degat

HCR
Représentant UNHCR
 

Avant d'être nommé par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en tant que représentant du HCR au Maroc et d’occuper ses nouvelles fonctions à Rabat début janvier 2020, M. François Reybet-Degat occupait depuis mi-2013 le poste de Directeur adjoint du Bureau régional pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (MENA) couvrant les situations en Syrie et en Irak. Avant cette nomination, M. Reybet-Degat a travaillé pendant 24 ans avec le HCR dans diverses opérations et a également été déployé auprès des Nations Unies au Viet Nam en tant que chef du bureau du coordonnateur résident de 2009 et 2012.
M. Reybet-Degat est titulaire d’une maîtrise en science politique de l’Institut d’Études Politiques de Grenoble en France et a étudié l’arabe classique et courant à Damas et à Paris.
Mmeyriam Bigdeli

Maryam Bigdeli

OMS
Représentante de l'OMS
Mme Maryam Bigdeli est pharmacienne et détient un doctorat en sciences de la santé publique de l’Université libre de Bruxelles. Elle a commencé sa carrière avec Médecins Sans Frontières en Guinée en 1993. Avant d’être nommée représentante de l’OMS au Maroc, Mme Bigdeli a travaillé au siège de l’organisation à Genève dans le Département de la gouvernance et du financement des systèmes de santé. Auparavant, elle a travaillé pour l’OMS au Laos et au Cambodge. Elle a aussi une expérience en économie de la santé et en pharmacoéconomie pour l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer ainsi qu’au Département de l’économie de la santé de l’Ecole de santé publique de l’Université libre de Bruxelles.
Sanae Lahlou

Sanae Lahlou

ONUDI
Représentante Pays
 
 
Sanae Lahlou est la Représentante Pays de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) au Maroc. Elle dispose d’une longue et riche expérience dans la conduite et la réalisation de projets industriels structurants dans les secteurs public et privé au Maroc et à l’international. Avant de rejoindre l’ONUDI, elle occupait le poste de Directrice de la Business Unit Afrique au sein du cabinet de conseil Mazars. Engagée dans la promotion d'une croissance durable dans les économies en développement, elle a accompagné également plusieurs PME marocaines industrielles à se positionner sur les chaînes de valeur mondiales en tant que Directrice de l’international à l'Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), sous la tutelle du Ministère Marocain de l'Industrie et du Commerce. Sanae a occupé auparavant le poste de Conseillère Afrique à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris. A travers ses diverses responsabilités tout au long de sa carrière, elle a mené plusieurs projets et programmes stratégiques, aussi bien dans le secteur public que privé.

La promotion de la croissance inclusive et de l'égalité des sexes fait également partie des principaux moteurs de sa carrière. Son engagement a été récompensé par le World Economic Forum (WEF) qui l’a nommée «Young Global Leaders» (YGL) 2021 parmi 100 jeunes leaders mondiaux engagés pour l’amélioration de la situation dans le monde. Sanae a été également nommée « French African Young Leader 2019» par la French-African Foundation et elle a eu aussi le prix « Leadership Excellence Economic Development and Global Impact », prix décerné par le « Pan African Leadership and Entrepreneurship Devlopment Center » .

Sanae Lahlou a obtenu un certificat de formation sur la durabilité de l'université de Stanford en Californie. Elle a également obtenu le Certificate of Achievement of Public Leadership de l'Université d'Oxford et de l'Apolitical Academy Global. Elle est diplômée de Sciences Po Paris et de l'Université d’Al Akhawayn. Elle est titulaire d’un MBA en ingénierie des Affaires Internationales à Paris et un Master en Coaching et Leadership de l'ISCAE (Institut Supérieur de Commerce et d'Administration des Affaires).
Speciose Hakizimana

Speciose Hakizimana

UNICEF
Représentante de UNICEF au Maroc
 
 
Mme Speciose Hakizimana est la nouvelle Représentante de l’UNICEF au Maroc qu’elle a rejoint le 22 novembre 2021. Avant de prendre ses fonctions au Maroc, Mme Hakizimana a dirigé les programmes de l’UNICEF en tant que Représentante Adjointe de l’UNICEF en Mongolie, République Centrafricaine, et au bureau sous-régional de l’UNICEF pour le Gabon, Guinée Equatoriale, Sao Tomé e Principe.
Le leadership de Mme Hakizimana a permis à l’UNICEF dans chacun de ces pays, d’accompagner les partenaires nationaux pour une priorisation des droits de l’enfant au niveau de l’agenda national et d’appuyer la mise en place des réformes requises tenant compte aussi des engagements respectifs pris pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.
Docteur en Médecine, Madame Hakizimana a commencé sa carrière en 1993 au Ministère de la Santé au Burundi, d’abord en tant qu’experte puis en tant que directrice du Programme Nationale de Lutte Contre le Sida et enfin en tant que directrice par intérim du Programme Elargi de Vaccination et des Maladies infantiles. En 1997, elle rejoint l’OMS Burundi en tant que Coordonnatrice du projet « Violences, Santé Maternelle et Infantile en situation de conflits » avant d’assurer, à partir de l’an 2000, différentes missions techniques auprès du Bureau Régional de l’OMS pour l’Afrique, le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre d’ONUSIDA et le FNUAP Centrafrique. En 2002, elle rejoint l’UNICEF où elle supervisera jusqu’en 2008 les sections VIH/SIDA respectivement à UNICEF République Centrafricaine et UNICEF Cameroun.
De nationalité Burundaise, Mme Hakizimana parle couramment, en plus de sa langue maternelle le Kirundi, le Français, l’Anglais et le Kiswahili.