Journée mondiale de la santé mentale

« Agissons en faveur de la santé mentale pour tous ! »

 

La célébration  de la Journée mondiale de la santé mentale (10 octobre) coïncide cette année avec la crise pandémique de la COVID-19 mettant à rude épreuve le bien être psychologique et social de tous.

A cette occasion, le Directeur Général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), M. Antonio Vitorino, a rappelé dans sa déclaration qu’« il est fondamental que nous unissions nos voix pour demander qu’un investissement plus important soit consenti dans la santé mentale et le soutien psychosocial afin que personne ne soit laissé de côté ».

En ces temps de pandémie de la COVID19, l’OIM est bien consciente du nombre élevé de personnes exposées à des facteurs de stress extrême tels que la peur de l’infection, le confinement, les mesures d’isolement, la discrimination et/ou la perte de moyens de subsistance. L’exposition à de tels facteurs associés à l’incertitude de l’évolution de la situation épidémique entraine un risque d’aggravation des problèmes sociaux et de santé mentale sous-jacents.

Un des objectifs des interventions de l’OIM au Maroc en santé mentale et soutien psychosocial est de contribuer à la réduction de l’impact psychologique négatif de la COVID19 sur les migrant-e-s, les populations vulnérables et les communautés d’accueil.

Dans ce sens, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la santé mondiale, l’OIM Maroc en collaboration avec l’Entraide Nationale a organisé, le 9 octobre, un séminaire en ligne portant sur les « pratiques en santé mentale et le soutien psychosocial auprès des populations migrantes en situations de vulnérabilité au Maroc :  Expérience de l’Entraide Nationale ».

En plus, des séances de sensibilisation sur les interventions en santé mentale durant la COVID-19 au profit des migrant-e-s sont organisées à Marrakech par l’Association Marocaine de Planification Familiale (AMPF) et à Rabat avec l’Association de Lutte Contre le Sida (ALCS), toutes deux partenaires de la société civile de l’OIM Maroc. Ces sensibilisations sont réalisées dans le cadre des projets « amélioration de la protection et de l'assistance aux migrants vulnérables au Maroc », financé par le Gouvernement du Japon, et « favoriser la santé et la protection des migrants vulnérables transitant par le Maroc, la Tunisie, la Libye, l’Egypte, le Yémen et le Soudan », financé, lui, par le Ministère des affaires étrangères de la Finlande.

A l’occasion, M. A. Vitorino a déclaré que « la COVID-19 a montré que le bien-être individuel et le bien-être collectif sont étroitement corrélés. Nous sommes tous concernés. Alors, agissons en faveur de la santé mentale pour tous ! »

#MoveForMentalHealth

Pour visualiser l’intégralité de la déclaration du DG de l’OIM, vous pouvez cliquer  ici