UNFPA et les ambassades nordiques utilisent les contes marocains pour promouvoir l’égalité des genres

Raconter les femmes autrement

A l’occasion de la journée internationale des femmes, UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population et les ambassades nordiques au Maroc ont lancé,  l’initiative «Raconter les femmes autrement». À travers cette initiative, les partenaires vont s’associer pour explorer les moyens du conte traditionnel marocain dans la promotion de l’égalité des sexes.

Cette session de lancement, marquée par la  présence du Représentant de UNFPA, des Ambassadeurs de Finlande, de Norvège, de Suède et du représentant de l’Ambassade du Danemark, a été animée par la conteuse marocaine Amal Khizioua qui a été invitée à inspirer la discussion sur l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, à la lumière du conte marocain. «Amal Khizioua revisite des contes traditionnels marocains, mettant en lumière la sagesse et les valeurs ancestrales de l’égalité et de l’empowerment », indique-t-on dans un communiqué. Et d’ajouter que «Un groupe de jeunes a été invité à cette première rencontre, animée en arabe et en français, pour partager leurs idées autour de la question du statut de la femme ainsi que sa participation, et s’engager dans un processus visant à identifier des contes traditionnels marocains à partager avec leurs communautés pour la promotion de l'égalité homme/femme».

Il est attendu que l’initiative « Raconter les femmes autrement » puisse aboutir à rassembler une batterie de contes marocains pour promouvoir l’égalité des sexes et engager la jeunesse marocaine dans un processus de transmission avec leurs communautés. On estime que cette action conjointe pourra toucher des centaines de personnes sur le terrain et jusqu’à un million sur la sphère digitale.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
UNFPA
Fonds des Nations unies pour la population