Communiqué de presse

Présentation au Maroc du 1er rapport mondial de la Commission de haut-niveau du Sommet de Nairobi sur le suivi de la CIPD25

17 décembre 2021

Photo : © UNFPA Maroc

Rabat, le 17 décembre 2021 – UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population a réuni aujourd’hui les membres de la délégation marocaine au Sommet de Nairobi sur la CIPD25, pour la présentation du rapport global de la Commission de haut niveau chargée de suivre le progrès des 12 engagements pris lors de ce sommet pour transformer le monde en mettant un terme, d'ici 2030, aux décès maternels évitables, aux besoins non satisfaits en planification familiale et aux violences basées sur le genre et autres pratiques néfastes envers les femmes et les filles.

Dans ce premier rapport intitulé Pas d’exceptions. Pas d’exclusions, la Commission constate des progrès en ce qui concerne certains engagements, mais note généralement un recul alarmant de la santé et des droits en matière de sexualité et de procréation partout dans le monde. Elle appelle à prendre des mesures ambitieuses et fortes en faveur des droits à la santé sexuelle et reproductive pour tous, en particulier pour les femmes et les filles.   

Dans le contexte de la pandémie et de priorités financières divergentes, le rapport indique aussi que le manque de services essentiels dans le domaine de la santé et des droits en matière de sexualité et de procréation s’est soldé par une hausse des décès maternels, des grossesses non désirées, des avortements à risque, de la violence basée sur le genre et des mariages d’enfants, ce qui pourrait entraver l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.

25 ans après la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD), plus de 9500 participants de 170 pays et territoires se sont réunis en 2019 dans la capitale Kényenne pour renouveler ensemble l’engagement visant à assurer les droits et les choix pour tous.

La Commission de haut niveau du Sommet de Nairobi sur le suivi de la CIPD25 est ensuite apparue pour suivre les progrès. Un organe consultatif entièrement indépendant, elle met en relation des personnalités accomplies de différents horizons et de partout dans le monde. La commission compte notamment la participation d’un jeune marocain parmi 28 personnalités de haut niveau, nommé comme membre de pour une période initiale de trois ans.

Présentation au Maroc du 1er rapport mondial de la Commission de haut-niveau du Sommet de Nairobi sur le suivi de la CIPD25

UNFPA Program Officer

Aicha Benhsine

FNUAP
Chargée de programme - Communication

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

FNUAP
Fonds des Nations Unies pour la population

Objectifs poursuivis à travers cette initiative