« Note stratégique » conjointe du Haut-Commissariat au Plan, du Système des Nations Unies et de la Banque mondiale sur l’impact économique et social de la pandémie du COVID-19 au Maroc

Pour faire face à la pandémie du COVID-19 et endiguer sa propagation, le Maroc a pris des mesures sanitaires et sécuritaires strictes et rapides et déployé des efforts de compensation financière afin de soutenir la population avec des mesures d’atténuation notamment dans l’économie formelle mais aussi informelle. Cependant, au-delà d’une urgence sanitaire, la crise du COVID-19 a créé une récession mondiale historique qui touche en premier lieu les personnes les plus vulnérables.

Dans ce contexte, le Haut-Commissariat au Plan, le Système des Nations Unies au Maroc et la Banque mondiale ont développé conjointement une « Note Stratégique » pour approfondir la compréhension de l'impact socio-économique de la pandémie du COVID-19 au Maroc à travers une approche unique, inclusive et collaborative et formuler des recommandations stratégiques basées sur des données fiables afin que personne ne soit laissé pour compte.

Cette « Note Stratégique » présente la situation pandémique au Maroc à la date de sa publication et expose l’analyse de l’évolution de la situation économique et sociale du pays depuis le début de la crise, en prenant comme référence les résultats des enquêtes et des analyses réalisées par le HCP ainsi que des rapports sur les perspectives économiques au Maroc de la Banque mondiale.

Cette note présente également les actions entreprises par le Maroc et met en relief les principales recommandations des agences du Système des Nations Unies pour accompagner une réponse intégrée et efficace face aux répercussions économiques et sociales de la crise. Elle appelle à voir, dans la crise, des opportunités à saisir pour une reprise alignée sur les Objectifs de Développement Durable (ODD), bien informée et inclusive qui ne laisse personne pour compte.

Ses recommandations plaident pour une plus grande attention au suivi de la pauvreté multidimensionnelle, à l’innovation dans la collecte et l’analyse des données contextualisées, à l’investissement dans la continuité des services publiques d’éducation et de santé durant et après la crise, ainsi qu’au renforcement de la régionalisation et la valorisation du rôle de la société civile.

Cette « Note Stratégique », et ses différentes recommandations ont l’ambition de servir d’outil de travail pour une réponse socio-économique immédiate, à moyen et long terme au COVID-19 dans un esprit collaboratif de responsabilité partagée pour répondre aux besoins des personnes vulnérables, protéger les emplois et les moyens de subsistance et permettre une reprise progressive et durable de l’économie.

En effet, les décisions à prendre dans les prochains mois seront certainement cruciales afin d’atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD). Cette « Note Stratégique » conjointe montre alors que la crise appelle un relèvement plus équitable, inclusif et respectueux de l’environnement vers des économies durables et des sociétés plus résilientes, notamment face aux pandémies et aux changements climatiques.

 

Publié par
ONU
Publié en collaboration avec
HCP Maroc
WB