Communiqué de presse

L’ONUDC organise une formation sur de lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants pour les inspecteurs de travail de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

24 novembre 2021

Photo : © UNODC

L’ONUDC organise aujourd’hui une session de formation sur de lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants au profit des inspecteurs de travail de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima du 24 au 26 novembre à Tanger.

Rabat le 24/11/2021 – Organisée avec le soutien de l’Union européenne et en partenariat avec la commission nationale chargée de la coordination des mesures de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains, cette 2eme session, session fait partie d’une série de formation au profit des inspecteurs du travail. Pour l’an 2021, la première session de formation a eu lieu du 11 au 13 octobre 2021 à Casablanca.

Ces sessions de formation portent sur les indicateurs généraux et spécifiques des victimes potentielles, l’importance du signalement et de la notification par l’inspecteur du travail lorsqu’un crime de traite des personnes est suspecté, les mesures d’orientation et d’assistance des victimes de traite aux fins d’exploitation par le travail dans le contexte marocain., Les mécanismes de coordination interinstitutionnelle, ainsi que le déroulement de l’enquête criminelle seront également débattus. 

Des experts nationaux, représentant différentes institutions impliquées dans la lutte contre ces crimes, participent à l’encadrement des travaux de ces ateliers. Des experts internationaux y présentent des expériences de bonnes pratiques et de leçons acquises.  Le représentant de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), intervient sur l’importance de la coopération avec le secteur privé ainsi que les défis rencontrés par les entreprises dans la prévention et la lutte contre ces crimes dans le milieu du travail.

D’une durée de 3 ans, le projet régional est financé par l'Union européenne, à hauteur de 15 millions d'euros. Il est mis en œuvre par le Bureau régional de l'ONUDC en Afrique du Nord.

------

 

La traite des personnes est un crime grave et une violation des droits de l’Homme, qui porte atteinte à la dignité humaine des victimes et leur inflige un psycho traumatisme et de lourdes souffrances en usant notamment de leurs vulnérabilités pour les exploiter. L’ONUDC s’engage à accompagner les Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la Criminalité transnationale organisée (UNTOC), ratifiée par le Royaume du Maroc en Septembre 2002, dans l’application et la mise en œuvre du protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants auquel le Maroc a adhéré en Avril 2011.

Au niveau national, la promulgation de la loi 27-14, en Août 2016 et la mise en place de la commission nationale anti-traite en mai 2019, ont fourni un cadre législatif et institutionnel adéquat permettant aux institutions et à la société civile marocaine de s’engager davantage dans la lutte contre ce crime, à travers la formulation d’une réponse globale et multisectorielle efficace face à l’ampleur de ce crime. Ainsi, la collaboration multipartite entre le Royaume du Maroc, l’ONUDC, et l’Union européenne s’inscrit dans le cadre des stratégies de l’ONUDC et de l’UE et du Royaume du Maroc en vue de l’éradication de la traite des êtres humains.

 

Pour plus d’informations

Siham.alfiguigui@un.org

Sara.bentefrit@un.org

Twitter:  @UNODC_ROMENA

L’ONUDC organise une formation sur de lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants pour les inspecteurs de travail de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Siham Al Figuigui National Project Officer ONUDC Morocco

Siham Al Figuigui

UNODC
Directrice du Bureau de l'UNODC au Maroc

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

UNODC
Office des Nations Unies contre la drogue et le crime

Objectifs poursuivis à travers cette initiative